On The Road


Pour passer le temps #1

Grand menage de mi-printemps

Au premier juillet, jai plus d’appart. pour squatter a droite a gauche cet été et eviter de me trimbaler 107 cartons inutiles que je n’emmènerai de toutes manières pas a l’étranger, jai decider de commencer à:

1. ranger ma chambre

et 2. trier mon bordel pour n’en garder que l’essentiel.

Il est 13h, je m’y mets.

lire la suite »


Decison finale

Alors ca y est, c’est fait!

je me suis decidée pour Sévilla en Espagne, et jai dit merde a la Roumanie, jespere que je vais pas le regretter…

partir vivre un an avec des Rroms, la pour le coup je vais men prendre plein ma culture de nikto gadjo. que du bonheur! moi qui me pleignait de ne tomber que dans un truc social et de pas avoir ma dose de culture, jespère bien que je vais lavoir.

bon. je ne sais pas encore exactement quand je pars, cest a dire que de leur cote si cest long a mettre en place, ca risque de reporter le depart a janvier. et la… bonjour MacDo et Kiabi pendant pleins de longues semaines ! faut que je trouve autre chose a faire en attendant… je vais trouver.

mais ne stressons pas encore pour ca, puisque rien nest sur. si ca se trouve je pars dès septembre! ce serait le pied!

c’est pas une décision qui a été facile a prendre, jen ai encore mal au ventre. jai peur de regretter la roumanie, son theatre et son festival.

et dun autre cote ca va etre un putain de challenge darriver a monter un atelier de theatre en espagne alors que je ne connais rien a lespagnol ! (remarque je connais rien non plus au roumain vous me direz…)

preparation psycologique pour le depart.

je vais en Espagne.

je vais a Séville.

je vais chez les Rroms.

je sais pas encore quand… septembre ou janvier.

réponse dans la semaine.


Ya pas plus simple comme choix?

Et voilà! ca narrive qu’à moi ce genre de trucs…

jexplique.

donc, hier une decision tres difficile pour moi a due etre prise, a savoir me decider pour une SVE que Carmen a galéré a trouver pour moi en Espagne (pays trop près de la france a mon gout et dont je ne connais pas du tout la langue), pour un projet a caractere fortement social (alors que jai pas arreté denvoyer mes candidatures partout pour faire du culturel avant tout).

finalement vu quil me reste que quelques jours, je me dis que cest mort pour tout le reste et je me console pour la roumanie ou je voulais vraiment aller. j’appelle Carmen (je navais dailleurs que quelques heures pour me decider):

-cest bon, le projet pour Sévilla pour un an dans un camp de gypsy, ca minterresse tres beaucoup beaucoup!

et oui! un camp de gypsy, en fait javoue ca a pas été trop dur de me decider mais quand meme!

-ha ca tombe bien que tu aimes parce que la dame en espagne tenais vraiment a ce que ce soit toi. bien maintenant on va attendre la reunion quelle a demain matin a propos du projet SVE pour savoir si tu le debuteras en septembre ou sil sera repporté.

-(ha. il serait éventuellement repporté? ils sy prenne tous au dernier moment comme moi ou quoi?! donc si cest pas le bon jaurais le temps de trouver pleins dautres trucs encore mieux que la roumanie avant janvier… …millisecondes de reflexion, puis:) ok. mais je pense que de toutes facons meme si ce nest quen janvier le depart, je suis deja decidée (il me semble) et je ne pense pas prendre autre chose. jattendrai, et puis jaurais le temps dapprendre lespagnol! a demain.

Et ce matin au réveil. je zieute mes mails pour voir sil y a du nouveau pour le depart en espagne. et la. keskejevoipa?! d’une part des mails de solen et julien (je vous embrasse) mais ca cest autre chose, mais surtout un mail de Art_fusion….. en Roumanie! LA roumanie! LE projet que je nespérait plus.

Et merde…

Et en plus, pour la roumanie ils me demandent de confirmer rapidement (today) alors que jai toujours pas de confirmation de depart pour l’espagne.

cest un test qui me tombe sur la gueule de je-sais-pas-trop-ou pour savoir si je suis bien decidée pour lespagne, pour me faire assumer mes choix a fond sans en regretter un autre… cest dur, jaime pas faire des choix, cest tellement plus facile quand cest imposé… héhé. sinon cest une serie télé a deux balles où arrive le moment du dilemne (paske franchement pas de bol mais ya que dans les films que ca arrive ce genre de trucs nan? retournement de situation de derniere minute avec du suspens et de la decision rapide comme au moment ou MacGyver il doit choisir entre le rouge et le bleu…)

bref, on reprend; comment je me decide? je pese « le pour » « le contre » de chacun des projets, ben euh cest pas facile. jvais attendre de savoir si en espagne ca commence en septembre, et si cest en janvier je partirai en roumanie… rhaaaa nan…! cest paas si facile.. je crois que finalement je vais partir en Espagne peu importe le reste.

en plus le projet roumanie cest pour 8 mois tandis que lespagne cest 12 mois! (cest pourri comme argument marie!)
grgrgrrrrggrrrrrr (vous le connaissez deja ce bruit)


Passeport, acte de naissance, visa, et caetera

Macédoine. voyage du 19 au 29 juin, tous frais payés par Together et l’Europe.

vie en communauté pendant ces 10 jours avec pleins de jeunes etrangers d’europe autour dune creation theatrale avec un metteur en scene anglais.

jen sais pas plus.

mais ca me plait deja ! le probleme paske yen a toujours un. cest que jai un passeport a faire… vous me direz, cest bon ya juste a aller a la mairie, avec une tite photo et quelques documents et ca prend 2/3 semaines… Et oui mais la on est juste avant les vacances d’été et tout le monde se rue sur la mairie pour se faire faire son passeport et partir en vacances, donc ca prend plus de temps. autre point, jai des documents a faire envoyer de la mairie de nantes, qui elle non plus se bouge pas trop.

je fais donc un premier voyage a la mairie de metz, puis jai envoyé un mail a la mairie de nantes, qui ne fonctionne pas donc jen envoie un deuxieme et la jattend. tant que ce putain dacte de naissance sera pas dans ma boite aux lettres je pourrai pas retourner a la mairie de metz que je pousserai au cul pour etre en tete de liste en attente de passeport.

faudrait aussi que je demande un visa, mais cest pas pour la macedoine… cest pour le trans-sibérien direction vladivostock !


dernière ligne droite !

une semaine et demi que je relance sans cesse les associations partout en europe. une semaine et demi que je stresse de savoir si je vais partir ou non. une semaine et demi aussi que l’association together se decarcasse pour me trouver quelquechose.

et ce matin, 9h30, Carmen de Together m’appelle (après une nuit en charmante compagnie qui se permettra de rajouter a la fin de l’appel: « y zont ka appelé le dimanche pendant kon y est ! » Mais ca concerne aussi une autre histoire…) Donc Carmen l’espagnole m’appelle:

-j’ai trouvé deux propositions de SVE en espagne pour toi, je texplique…

s’en suit un blablabla en détail assez long que je ponctue de mes « hum », « ok », « ouais daccord », « je comprend », « oui »… d’une voix très roque et chaleureuse du matin (et surtout dune nuit courte)

les projets proposés sont surtout axés autour du social, et mon petit « plus » culturel theatre peut etre bien… mais ca fait un mois que je cherche des projets autour du culturel avec un « petit plus » social qui pourrait m’etre cool…

-et Luc ou Anna, ils ont cherché de leur coté? (jespere quils ont eux aussi trouvé des trucs pour moi…) Et est-ce que Anna a appelé la Roumanie pour moi (je vous avoue que javais grave envie dy aller) ?

-je pense que si elle ne ta pas tenue au courant cest que cest pas possible…

(-et merde…)

-donc je tenvoie un mail pour recapituler un peu tout ce que je viens de te dire (ouais cest necessaire paske la je me reveille) et il faut que tu te decides aujourdhui.

-aujourdhui?!? merde…

DERNIERE LIGNE DROITE, si je ne me decide pas ca repousse mon depart a janvier! il me faudrait trouver un appart pour quelques mois, un boulot aussi genre macDo ou kiabi, autant crevé!

CELLULE DE CRISE. jappelle Julie. elle répond pas (je laisse volontairement un message de desespoir pour quelle sen veuille, et ca a marché dailleurs). jappelle Noémie. répond pas non plus (pas de message jai epuisé toute mes forces en matiere de culpabilisation). jappelle Môman. ELLE répond! (toujours… cest ma maman quand meme). Je lui fais le topo (ha oui dabord je craque, du coup elle stresse un peu et prend sa petite voix, elle est habituée). elle ne peut bien evidement pas prendre de decision a ma place mais elle me rassure.

ha oui! paske faut que jexplique… pendant lépisode « decision ultime », je saute sur mon bicycle, je rentre chez moi (jetais en charmante compagnie je le rapelle), je check mes mails (histoire aussi de verifier si ya pas eu des reponses positives ailleurs que lespagne… yen a pas), jusque la tout va bien. PUIS yannick (cest mon colloc) se reveille, ouvre le colis qui vient darriver pour lui (cest moi qui vient de lui porter). cest un nouveau processeur pour lordi! ben tiens! on va le tester. marie est en stress mais ca fait rien, ca prend 15min. le pc sera rallumé dans pas longtemps. elle en a grave besoin, ya tout ses contact dessus et Together la rapelle dans 30min mais ca ira cest cool! eh ben nan! le pc tombe en rade, il se rallume plus! stress en plus les gars, stress en plus!

heureusement qu’il y a un deuxieme ordi dans cet appart et qu’on peut facilement le reinstaller! il a une configuration pourri et tu lis les phrases trois mots par trois mots a lecran mais cest cool ca va mieux, jai accès a ma boite mail et au net ou je peux retrouver (grace a ma super memoire) les contacts necessaires.

et puis de toutes facons, ces contacts que jai retrouvé et appelé (en anglais sil vous plait!), ben ils veulent pas de moi!

bilan: redecision ultime, faut que je me decide pour un des deux projets en espagne si je veux partir et deposé mon dossier « to the deadline, the 1srt june ».

grrrgrgrgrgrgr (bruit de mon cerveau qui réfléchi et chauffe)


Rencontre avec Together

Metz, gare. Le Grand Comptoir. Jeudi 24 avril en fin d’après midi. 17h06, je suis un peu en retard.

Assis sur la dernière banquette verte, un grand homme, veste noire col mao, crane rasé (chauve?) m’accueille derrière son MacBookAir un thé a la main. Il s’appelle Luc Wendling, président de l’association Together. Je lui avais envoyé un mail un peu maladroit deux jours avant pour me présenter et savoir comment se passe un Service Volontaire Européen (SVE). Il me propose illico de le rappeller pour convenir d’un rendez-vous. Nous y voilà.

Je me présente avec ma situation, mes envies, mes motivations. Il se présente par son association. Me présente aussi le « schmilblick » du SVE.

Je me sens vite à l’aise et j’ai hate de rentrer à l’appartement, me poser devant mon PC et traverser la base de donnée européenne des projets d’accueil disponibles dans toute l’Europe. Il me conseille de bien ciblé le ou les pays ou je souhaite aller, et aussi l’environnement dans lequel je souhaite atterrir… Du theatre les amis, envoyez moi du theatre ! Du culturel, de l’événementiel, des artistes, des jeunes motivés, de l’ambiance, de la culture a plein nez !

Je vais remplir mon CV de volontaire, trouver des photos et envoyer mes candidatures.

Together m’offre le thé que j’ai commandé, l’Europe déboursera près de 8000 Euros pour mon départ.

J’ai trouvé mon organisme d’envoi, au 1er juin, date limite dépot des dossiers pour un départ entre septembre et décembre, j’espère avoir trouver mon organisme d’acueil. La motivation est à son comble, j’espère que j’aurais assez de temps…


1...34567

London State Of Mind |
C'est parti pour Tahiti !!! |
Mon séjour à Plzen et mes v... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jeremydrevet
| Pornic2010
| mon voyage au Japon