On The Road


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie luxembourg.

Mise a jour

bientot plus de un mois que jai pas laissé de nouvelles sur ce blog. désolée pour ceux qui commencait a s’inquiéter a la suite du dernier post.

ya un truc horrible qui m’a kidnappé et qui mempèche de revenir ici parce que c’est tellement plus simple de remplir dans une case mon etat du moment ou ce que je suis en train de faire et que ensuite tout soit automatique… ca s’appelle facebook, ne vous y mettez pas, cest un virus, en plus les gens y plaquent des photos de toi sans que tu le saches et tes moche dessus.

je ne sait pas par ou commencer, je ne sait plus ce que jai a vous raconter ici.

depuis bientot un mois je me suis faite ma place dans ma collocation, je commence a adorer mon grenier. de nouveaux collocataires sont arrivés, certains sont un peu cucul et ne savent pas faire grand chose (cest dur de sortir de chez papa maman), et dautres sont plutot cools et bons a vivre (on peut faire la fete avec eux, discuter intelligement, et ils savent se servir d’un aspirateur ou d’un lave linge)

ce mois ci je suis partie 10 jours en macedoine pour un echange a propos des relations transfrontalieres dans les balkans. interessant, jeune, depaysant, froid, determinant..

a la fin du mois, jai pris une decision avec mon chef concernant mon service volontaire. je pars. Le Luxembourg, Together et le Programme jeunesse en action : j’y arriverait pas, c’est pas ce que je veux réellement. en attendant je termine ce que j’ai commencé parce que ca me plait quand meme, mais finalement -et comme prévu au départ- je vais partir dans un pays loin et j’irai m’épanouir dans un environnement complètement inconnu. je vais eviter de rester à 45min de metz pour un an.


Un tort boyaux passait par la. il passe mal.

Voila une semaine que je suis a metz avec Carmen et tous les volontaires pour bosser avec eux, leur apprendre comment prendre le bus a metz, leur faire leur lit, et aussi aller les chercher a frankfurt a l’aeroport (soit 6h aller retour).. tenir un stand a la fac avec eux pour les faire participer, qu’ils se sentent aussi engages dans lassociation. ce stand sadresse aux nouveaux etudiants, qui sont francais et parlent tres mal anglais, donc finalement nous sommes 6 mais seules deux travaillent aupres des etudiants (ma soeur etait la pour nous aider, vous lauriez vu vendre l’association et les echanges de jeunes et le SVE sans en avoir jamais fait. trop bien!)

et jai aussi des reunions pour le TUM cette semaine la, et quelques soirees a droite a gauche.

aujourdhui jetais a sarrebruck ou jai fait un peu la fete pour l’emmenagement de mon ancien colloc dans son  nouvel appartement.

je suis rentree en bus avec Claire, puis elle a prit un train pour Charleroi pour sa rentree en ergotherapie! 

 

jarrive Route d’Arlon dans la maison des colocataires.

et jai mal au ventre. 

 

je ne me sens pas bien. jai meme envie de pleurer.

un sentiment bizarre ne me fais plus me sentir chez moi dans cette maison que je vais habiter pendant tout mon volontariat.

jai peur douvrir la porte, jai peur de croiser quelquun dans la cuisine, je monte directement dans ma chambre (qui est en fait le grenier, rappelons-le) 

cette semaine, pendant mon absence « quelquun » est venu faire une visite de la maison, deux trois jours avant l’arrivee des nouveaux volontaires poru sassurer que tout va bien, que tout est en ordre a son gout…

ce quelquun a fait redescendre le meuble que je metais permise dinstaller au grenier car il ny en a pas. toutes mes affaires sont donc par terre.

et le reste a la cave.

ce quelqu’un s’est adresse a aurelia qui etait la le matin de la visite:

-tu sais dans la vie ya des gens ils sont bohemes, ils ne respectent rien, ils se foutent de tout. (« quelquun » parlait de moi)

et « quelquun » continu:

-je pensait pas qu’elle (=moi) avait apporte toutes ses affaires, cest paas normal, elle peut pas faire ca. 

mais moi madame, jhabite plus chez papa-maman, je ne suis pas la non plus pour deux petits mois, je minstalle, ma vie se passe ici maintenant, ce nest pas une simple parenthese. quest ce que jen ferais de mes affaires, jen ai deja jete beaucoup, je vais pas aller dormir sous les ponts juste paske ca tembete que quelquun dorme dans le grenier ici. tiens, et est ce que ca tembete aussi, que jai repare la douche, le lave vaisselle, quon ait taille la haie avec ma soeur, que jai range toute la cuisine et trier toute la vaisselle. que jai dailleurs mis toute ma vaisselle a disposition. que je ne suis pas souvent ici paske je travaille sur metz et sur chambrey et ailleurs.. et que pourtant je suis le lien dans cette colocation, que quand ils se font la tete et quils sengueulent, je detend latmosphere, je leur apprend a discuter et a vivre ensemble, je fais le clown et on rigole. savoir utiliser aussi une eponge sans simposer des listes ou des plannings de corvees, juste vivre ensemble, etre soit et etre la en pensant aux autres. et paske des regles yen a deja suffisament a pinnochio, ils les voient tous les jours, ils ne sont pas des enfants, je les accompagne pour devenir adulte dans la vie en communaute. mais oui ca tembete, jai pas le droit de deborder un peu en dehors du grenier, il ne faut surtout pas quun carton traine…

 

« quelquuun » est arrivee a 8h le matin et a 8h23 mon chef Luc qui est en macedoine recevait ceci puis me la transmis:

je suis route darlon/si tu est avec marie, peux tu lui dire que tout son bordel va etre ejecte/cest HONTEUC 

 

jai laisse les fautes.

mon bordel il ny etait pas, tout etait range, et mon grenier ammenage.

je ne comprend pas.

 

bref je suis triste, pourquoi est ce que certains sont mechants, pourquoi ils se permettent de juger les gens ainsi, pourquoi ils semportent sans sexpliquer? je cherche mes torts et je dois certainement en avoir.

je suis boheme et jassume, cest ma vie. mais boheme chez moi ca ne veut pas dire irrespectueuse, crade et associale. 


on est pas là pour planter des clous

hier et qujourdhui c’était déménagement, méga mécano, décoration, peinture, aller/retour ‘a la décharge… Together nous fait refaire l’appartement des volontaires a Scy-chazelles. quelques dixaines de trous dans des murs en béton impossible à percer, des « supers-beaux-abats-jours-ikéa » qui sont trois fois trop long et dont je dois dénuder les fils, une nouvelle chambre repeindre en verte par deux tchèques, des trous percés par des estoniens, des meubles montés par un italien et un président together qui coordonne le tout.

l’internationale c’est agréable, moi je met la musique pour cacher la perceuse, laspirateur, et les langues etrangères moches.

puis la nuit tombe on est tous un peu fatigués. mais pas tous. avez-vous deja decouvert le plaisir de dormir dans la meme chambre qu’un italien prépubère imbibé de café?
et bien j’en ai fait l’expérience. c’est pas bon comme expérience.
le prépubère il a 19 ans dans pas longtemps. il bis des tonnes de café et se décide enfin à se coucher après des aller retour à totes les chambres de l’appart, dans le lit juste à coté du mien. jusque la tout va bien, puis… 2 heures du mat.
(bon. là je vais raconter librement quelquechose qui va choquer certaines personnes, et pas seulement parce que cest « choquant », mais aussi parce que je le raconte)
donc, 2h du mat, du bruit étrange me réveille doucement. jouvre enfin les yeux, je regarde lheure, et je comprend d’où proviennent les sons qui mont réveillés. mon voisin de chambre, l’italien, tout exité, seul, avec sa main.
je me lève (du style « hé ho tes pas seul, la je suis réveillée), je vais faire pipi et je reviens. il a fini il dort. oublions, la nuit est encore longue.
4h du mat, je rebelote. les meme bruits. jouvre les yeux. oui cest bien la meme chose. meme main meme position. jattrape une de mes chaussures qui me tombe sous la main.
je lui balance à la gueule à travers la chambre!

il bouge pas d’un pet.

il dort.

il dort et fais la chose en meme temps.

je me bouche les oreilles, je me rendors, la nuit est encore un peu longue.
7h du mat. l’italien nest pas fatigué.
et non! il a plein de café dans le sang rappellons-le.
et il est jeune aussi. il va sur ses 19 ans, il a meme des boutons d’acné sur le visage.
bref, jai hate que le reveile sonne. et quand il sonne enfin, l’italien ouvre les yeux, se lève et est reveillé direct.
plus tard il me dit « jai mal dormi cette nuit, jai bu trop de café, jai pas réussi a dormir »
tinquiètes mon gars t’en a bien profité, arretes pas le café parce taurais plus ta dose d’érotique.

demain on termine les travaux. et dailleurs ca m’éclate de construire des meubles en kit, ou de faire un peu d »électricité. et puis aussi de donner des ordres à ces petits étrangers qui nos aident.
et ce soir jai fait renvoyé l’italien sur l’échange de jeunes pour lequel il est venu à la base. cest a une heure de route d’ici. je vais dormir tranquille, et si yen a un qui me derange dans mon sommeil, je lui arrache… euh, quelquechose. de la meme façon que j’arrache lesc lous que je plante mal depuis hier.
et pusi en general quand il sont mal plantés il vont avec les doigt ecrasés par le marteau ou brulés par la perçeuse donc je risque d’être énervée…


Esclave pour Together

mattez un peu ca…

 impression ecran

« Project Manager », cest mon poste chez Together. bon, je suis assez fière comme ca mais en fait je fais pas trop la maline parce que cest pas mal de boulot!

et puis le dernier dossier que jai rendu au chef (Luc) il ma dit que cetait de la merde et que je devais tout refaire avant le 1er septembre. …remarque, cest peut etre une technique de sa part. jexplique. la derniere fois qu’il ma dit que mon dossier etait de la merde, je lui ai tout refait en deux trois jours et sa deuxieme impression a été: « ca me plait. ty a mis tes couilles, continue comme ca on va tout dechirer ». donc il tente peut etre une deuxieme fois la meme technique, mais la faut pas abuser. parce qu’en plus il ma rajouté un autre projet pour le 1er septembre. je suis pas super(wo)man, et je peux pas rajouter des heures apres 24h dans mes journées. (déjà que mon 15aout il va passer à la trappe, ca fait rien je vais organiser un pélerinage solo dans mon bureau. na!)

et puis, comme si javais du temps a perdre.. mardi après midi une polonaise m’appelle et me dit qu’une jeune volontaire debarque le lendemain a la gare et que je dois aller la chercher comme prévu. mais oui bien sur, j’étais au courant, je savais très bien qu’elle arrivait cette polonaise, c’était carrément prévu.

-allô Luc? toujours en macédoine? tu rentres quand? cest quoi cette histoire de hongroise?

-cest une polonaise, mais on s’en fout. nan, serieusement elle a commencé un projet ailleurs en France et il sest mal passé alors on va l’aider et lui proposer quelquechose de mieux pour les trois semaines a venir. je te fais confiance, tu prends soin delle jusquà mon retour…

-ok je la fais dormir ou?

-tu la gardes avec toi pour la fin de semaine et après elle va à Metz, parce que officiellement elle est volontaire en France (cest important) .

 La polonaise arrive, je lai attendue tout un après midi, jai arrêter mon acharnement sur mes dossiers pendant un temps. je l’emmène au Lux. mes collocs nous préparent à manger. je lui file ma chambre avec mon grand lit pour la nuit. elle se couche, jai pas le temps de récupérer mes affaires, tant pis je dormirais toute nue et on verra  pour la suite pour demain.

le lendemain, je me réveille, la polonaise me saute dessus direct (katarina, la pauvre elle a un prénom, utilisons le).

-mariiie. (et la je sens direct le ton de sa voix un peu soupconneux. mais bon elle est etrangère alors cest peut etre rien) i was thinking about it all the night, and sometimes before too… (alors la je sens que ca craint du boudin… je la coupe)

-do you want to eat something? did you ever take the breakfast with the others? are you hungry? (i think i will be angry)

-euh, yes, but actually i wish to go back to my old project near to Avignon…

cash! paf direct dans ta tete, elle elle a reflechi toute la nuit mais toi tu te reveilles tout juste et elle te sort ca comme ca.

-ooookkaayyy. we can talk about it later. dont you want to take the breakfast before? then we’ll go to the office to call Luc and Adam (et tout le monde… help! what should i do now?!) 

-i think that i can take the train today, and we are already in the morning… (ben ouais encore une chance qu’on est le matin et que cest pas cette nuit que tu ma fait le coup nénette! katarina, pardon.)

et la. truc de fou, jai juste le temps de faire pipi, qu’elle a deja descendu son gros sac de voyage, elle mattend dans la rue pour partir.

jai pas pris de ptit dej, jme suis pas brossé les dents, jai pas le temps de choisir les chaussures que je veux… ca y est je commence a menerver  (merci Luc pour tes bons plans) et en prime je lui paye de ma poche son ticket de bus!

il est 12.01, elle a pas le choix, elle reste ici. Luc etait assez en colère, et Adam (cest léquivalent de Luc mais en pologne) je lui ai expliqué la situation, il a parlé avec la polo.. euh katarina (je sais meme pas comment ca secrit) et il la un peu engueulée je pense. (ben ouais ca la fout mal quand meme.. elle dépense le fric de la commission européenne comme ca la nénette, juste histoire de se faire pleins daller retour en train en France. ptet qu’elle aime les paysages?). du coup jme fais une pause blog, jai arrèté mes dossiers et maintenant je vais aller manger.

ca creuse tout ca! heureseusement que cest Together qui me nourri. 


coup de bol

javais donc prevu de demenager. pour le camion cest bon, jprend celui de together. pour le conducteur jme suis dis on verra quand je serais a metz, je trouverai du monde sur place, le camion, lui, my attend deja. et pour les bras qui maideront a tout transporter, cest pareil, yaura certainement du monde a metz.

en gros jme stresse pas du tout. je crois aux miracles.

et jai raison!

demenagement prevu pour le samedi. vendredi soir loic mappelle, il est au luxembourg dans une heure il arrive ici pour me rendre viste. je lattend avec impatience.

1h30 plus tard. sonnette de la maison. je descend les deux etages en courant, mon loic arrive. la porte souvre, japercoit une italienne. en tous cas jai limpression que cest une italienne, avec son gros sac de voyage, jme dis « encore une volontaire qui debarque pour quelques mois ». et puis a cote de cette fille ya un mec qui ressemble a… mais! cest mon colloc yannick! et la fille a cote? mais? cest ma soeur!

truc de fou! jattendait loic que jai pas vu depuis longtemps et arrivent par surprise claire et yannick. 

-bein alors kestufous avec ton telephone?! ca fait deux jours kon essaie de te joindre..

-quoi? deux jours? ben heu…

-ouais nan en fait juste depuis ce matin… je suis contente que tu sois chez toi paske debarquer une deuxieme fois comme ca, ca le faisait pas trop…

-de toute facon cette « deuxieme fois » cest dans le jardin que vous allez la passer. vous avez une tente. ca tombe bien nan?

la tente est montee. on rigole un coup. on attend loic. quand il arrive ce sont claire et yannick qui vont laccueillir, il nest pas perturber, il trouve meme que cest normal. « ben ouais, marie, sa soeur et son colloc. au luxembourg. normal. »

-alors, les gars. jvous explique. la on va passer une bonne soiree, on va se marrer un peu et se raconter nos vies de troubadours. et puis je vais vous offrir un matelas pour dormir. et, demain, on fait mon demenagement.

-euh…

-ouais nan mais attendez. loic? tu pars a metz demain? ca tombe bien on y va aussi, tu nous deposeras au camion. apres tu fais ce que tu veux, yaura claire et yannick pour maider et revenir juska luxembourg. yannick? tas ton permis? ca tombe bien paske tes le seul dans la bande et faudra revenir sur lux avec le camion apres. claire? tes musclee? cest cool tu vas porter mes cartons.

-euh…

-et apres jvous offre une pizza. on est daccord? 

je vous lavais dit quil fallait croire aux miracles. cest comme dans le trueman show, la les realisateurs de ma vie il ont senti que lepisode demenagement il allait etre merdique alors ils ont fait envoyer quelques  personnages cles.


changement de programme

je le sentait venir depuis un petit bout de temps…

dabord il faut absoluement que je fasse ce SVE court terme, ensuite il me fait bosser a fond avec lui, jai meme le droit a un bureau et un ordinateur a cote du sien. puis il me fait faire une adresse together officielle (mais voyons, quel en est linteret si je ne suis ici que pour deux mois… ?)

episode creation dadresse. monsieur est en macedoine alors il me la fait faire a distance. il envoit une demande en estonie et fait suivre le courrier en reponse. reponse de lestonie, « voila cest fait voici les identifiants pour marie.sergent avec les codes necessaires ». jusque la tout va bien… et la phrase qui suit « third employee or new girlfriend? :)« … puisque cest pas la girl friend cest la troisieme employee. je suis la troisieme?! quel honneur! a quand le mega gros salaire??!

bref mon SVE long terme de un an que je suis sencee faire en espagne, jen reparle et il marrete tout de suite

-jen ai un autre service long pour toi…

-ha ouais? un truc encore mieux ? (chui un peu naive des fois)

-ouais un long terme avec together au luxembourg… bon je sais cest pas tres exotique mais tes projets theatre tu les fais quand tu veux et je te paierai, et puis aussi jte loge avant que tu commence officiellement ton sve

yo il a compris que jetais a la rue, et il essaye de macheter maintenant…

-tu voyageras plusieurs fois par an ou par mois tout au long de lannee.. puisque cest toi qui organiseras les voyages.

jespere que cest pas du bidon, paskil est fort en bidon quand il veut…

-bon. laisse moi reflechir, dis-je.

un croissant et un chocolat plus tard.

-bon. je crois que jai reflechi.

-ha. on va bien sentendre.

-mouais. (cest quil ma eu le ptit gars)

bilan. jhabite au Lux pour lannee a venir et meme plus. on est vendredi, demain je vais a metz je recupere toutes mes affaires et je demenage ici (cest cool jai pas de loyer a payer)

bilan. lautre. jai pas besoin dapprendre lespagnol. je ne vais plus a seville. je vais regretter. mais je vais aller partout en europe pour faire du theatre.

bilan. encore un autre. chui quand meme un peu a letranger, paske mine de rien les gars mon forfait telephone il a explose ce mois ci !


gay attracted

il est manièré. il ne parle que de ces amis (sans e). il adoooore sa formidable équipe d’ultimate (que des musclors). il prend plusieurs bains par semaine, avec de la mousse bien sur (je rappelle au passage qu’on est 8 dans cette colocation et que nous navons qu’une salle de bain). son porte clé est une fleur rose. il est fier des stickers en fleurs qu’il a posé sur les vitres du foyer où il travaille. il nous a montré une serie anglaise dont le sujet est l’homosexualité. il fait du yoyo comme un pro. il est rose (le yoyo).

et aussi, il dort dans mon lit.. 


carte Jumbo

L’association avec laquelle je travaille m’a donné une carte pour les mois a venir. cette carte me permet de me deplacer gratuitement PARTOUT au luxembourg. jai accès a tous les bus, tous les trains, tous les tax… ha non pas les taxis. tous les met… ha non ya pas de métros. bref cest déja pas mal, paske le reseau de transport au luxembourg il est vraiment sympa.

du coup, cest parti pour les promenades. samedi, entre tous les dossiers que jai a terminer pour Together (cest qu’il me fait bosser le president quand il se dore la pillule en macédoine), je me trouve le temps de faire une excursion avec mes collocs.

nous arrivons a echternach (un truc dans le genre). a la frontière entre le lux et l’allemagne. il fait super beau. ya beaucoup de gens dans les rues (ca par contre jaime po).

dans notre tit groupe certains font les courses pour le pic-nic (1euro par personne et yavait des restes), dautres prennent des photos kitsch autour des fontaines, les autres attendent ou cherche desesperement un tabac.. et cest parti!

pour 3/4 heures de marche dans les micro montagnes du coin..

quelques 750marches, des herbes hautes, tres hautes pour les raccourcis, des panoramiques de folie, des troglodytes, un ruisseau a sauter, des mures enormes sur le chemin du retour, des maisons abandonnees et une mamie habillee en blanc au milieu dun terrain desaffecte..

et encore marcher.

prendre le bus.

et dormir.

(photos disponibles prochainement) 


dans la poussiere chez les araignées

et voici ma nouvelle chambre ! jai finalement quitté les pots de fleurs et la tapisserie kitsch pour le grenier, la ou il y a le lit deux places, héhé !

dsc00402.jpgdsc00403.jpgdsc00404.jpgdsc00405.jpg

moi je trouve qu’il est agréable ce grenier. oui daccord ya plein de poussiere, oui daccord ya pas beaucoup daération, oui daccord tout le monde vient y squatter paske cest la kon reagrde nos films. mais bon. cest grand, jai un grand lit (que je peux partager) et cest la piece de la maison avec le plus de caractere… la seule, en fait.

en meme temps il fallait bien que auelauun (foutus claviers, jarrete de corriger. a=q) se devoue paske yavait quune chambre de libre pour les nouveaux venus de ce matin. on allait auqnd meme pas leur imposer la colloc avec les araignés…

ces nouveaux dailleurs, ils sont arrivés ce matin a 7h30 a frankfurt hahn. jme suis levée a 5h pour partir a 6h de luxembourg. et quand je suis rentrée avec eux (adrien et magdalena de pologne. oui je sais encore des polonais…) vers 9h30, ou un peu apres… ben tous les autres colloc dormaient ! quelle bande de naze ces faineants. allez ! debouts ! jte les ai tous reveillé vite fait, ils ont pris la releve pour les accueillir et jai dormi un peu.


marie’s day

today it’s my birthday ! et je vais faire une fete avec mes nouveaux collocataires. parce que cest aussi lanniversaire de Michal, mon voisin de chambrée tchèque (le plutot mignon…). 

et jai eu un beau cadeau hier en rentrant. jexplique.

a 18h j’étais a metz pour une inauguration d’une expo de Together et la BakaSamaProd a propos d’un echange européen qui a eu lieu a vigy avec 50 jeunes qui ont passé une semaine a faire des graffitis. bref, on sen fout.

a 19h30 les petits fours etaient finis (les petits fours en fait c’était du pain de mie avec un peu de fromage et du jambon, cest moi qui les ai faits)

a 20h30 tout etait rangé et nous etions au grand appart de collocation de Together a scy chazelle. on bouffe un peu, on boit un coup, on fume, on fait pipi et…

a 21h on part avec la megane pour aller chercher deux polonaises qui arrivent a frankfurt hahn a 23h. probleme, on doit faire demi tour, l’embraillage est mort, la voiture avance tres mal et change de vitesse toute seule !

21h30, nouveau depart de metz pour hahn avec le mini bus.

23h50 on arrive en retard a hahn, les polonaises nous attendent sagement.

on prend le chemin du retour vers Luxembourg. 

pendant ce temps-la:

claire (ma soeur) et son boy friend yannick (mon ancien colloc, the best) sont arrivés a luxembourg, ils ont ensuite traversé la ville pour trouver mon appart et ils ont squatté le grenier juska mon retour. quand ils sont arrivé il ny avait que christophe a lappart et il n’était pas au courant du tout de leur arrivée, imaginez un peu la tete du ptit polonais ! qui en prime est sourd et na donc paas entendu les deux godios sonner pendant des heures a la porte ! il a fallu quil escalade la cloture du jardin pour agresser christophe et le prendre en otage le temps de mon retour..

a 1h30, le minibus arrive a lappart, on installe les polonaises qui sont ravies de pouvoir se poser un peu, et je cours reveiller mon cadeau danniversaire qui arrive tout juste de scandinavie. ils dorment dans le grenier, je les reveille (je saute sur le lit en fait). 

on s’installe pour feter mon anniv, et michal arrive vers 2h du mat d’une soirée qu’il avait a lautre bout de la ville, il est tres frais, tres en forme (si vous voyez ce que je veux dire…) Les polonaises nen reviennent pas trop, mais elle sont aussi tres fatiguées pour tout analyser.

puis 4h du mat, delphine, l’autre colloc, arrive a son tour, mais elle cest de prague qu’elle debarque. elle etait partie quelques jours pour un entretien d’embauche et elle a eu le poste dailleurs…  et la, les polonaises elles ont haluciné encore plus… ya pleins de gens qui debarquent nimporte quand ici!?

5h du mat le soleil se leve, on va enfin se coucher. jai bien commencé la journée de mon anniversaire.

15h je suis au centre pinocchio, je suis de corvée pour nourrir les lapins ce week-end.

anja moffre des gateaux que lon partage avec les jeunes du futur youth exchange about street sport en aout.

ce soir on recommence la fete, mais cette fois pleins de gens sont invités, et meme une ou deux voitures pleines de mes amis vont arriver de metz. il y a tellement de matelas ici a la maison que tout le monde peut dormir tranquille.

contre-rendu du vidage de bouteilles demain. 

 

 


12

London State Of Mind |
C'est parti pour Tahiti !!! |
Mon séjour à Plzen et mes v... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jeremydrevet
| Pornic2010
| mon voyage au Japon