On The Road


« | Accueil | »

Quelques coups de martinets et des chocolats… ou pas.

6 décembre. La Saint Nicolas.

Pour certains cette fête n’a rien de particulier, et le 6 décembre est un jour comme un autre.

Pour d’autres St Nicolas est l’ancêtre du Père Noël, il est vert, violet ou blanc mais surtout pas coca-cola. La légende raconte qu’il a sauvé des enfants d’un terrible boucher qui les avait kidnappés et séquestrés plusieurs semaines avant de vouloir les découper en morceaux et de les saler comme il l’avait déja fait auparavant. La tradition s’en suit que le méchant boucher et ses diablotins terrorisent et fouettent les enfants qui ont été mauvais et que St Nicolas quand à lui distribue des cadeaux et du chocolat aux enfants qui ont été sages tout au long de l’année.

Pour l’Eglise, Nicolas « est un saint très  »populaire » dont on ne sait rien de la vie, sauf qu’il était évêque de Myre au IVème siècle en Asie Mineure et que ses reliques ont été volées en 1087 par des marchands italiens. » Celui-ci est associé au Saint Nicolas protecteur des enfants, bienveillant et généreux blablabla.

Dans la Bible, le terme de Nicolaïtes est cité et dénoncé á deux reprises (Apoc 2:6, 15). Le mot Nicolaïtes signifie un « disciple, un fidèle de Nicolas ». Ses racines grecques sont nikos qui signifie « conquérant » ou « destructeur », et laos qui signifie « peuple ». Le Nicolas original — Nimrod (Gen 10 :8) — était le destructeur de peuples. Nicolas n’est que l’équivalent grec pour Nimrod. Moins de deux siècles après le Déluge, Nimrod avait conquis les peuples et fondé la civilisation humaine. Celui-ci avait demandé á etre adoré á la place de Dieu et se faisait appeler « Baal » mais aussi « Santa ». et Santa Claus est une forme diminutive de Saint nicolas, ou Santa Nicolas. La pratique horrible qui était associée á l’adoration de ce « dieu » pendant les Saturnales était le sacrifice d’enfants ! Noël et plus directement la Sainte fete du 6 décembre, honore en fait Nicolas -Nimrod- le premier dictateur et despote !

Notre Noël du 25 décembre utilise les coutumes de cette ancienne fete au Dieu Nimrod héritées et maquillées pour sembler bonnes et innocentes. Le mélange de fausses pratiques païennes et l’adoration du vrai Dieu est syncrétisme. Quiconque faisait une telle chose dans l’ancien Israël était mis à mort (Lévitique 18 :21, 29).

La messe avec l’église pleine, les cadeaux sous le sapin, les chocolats, les repas de famille, les visites chez les amis avec le « ho tiens regarde ce que St Nicolas à déposé sous notre sapin pour toi ! » On oublie le petit Jésus et on pense qu’á nous !

Alors en Slovénie ils honorent Santa Claus au 6 décembre et font tout ce que nous faisons d’ordinaire. Quand au jour de Noël, ils auront juste un passage à la célébration de minuit pour le Christ et un repas en famille. Beaucoup plus centré religieux finalement…

Fin du cours d’histoire, revenons á nos moutons diables en slovénie oú pendant quelques heures donc, la tradition a lieu. Tous les enfants sont dans la rue avec leurs parents et attendent la venue du St Nicolas qui les récompensera avec des chocolats ou des bouteilles de vin pour les plus vieux. Et oui y’a même les grands enfants !

Dans le même temps, les diablotins sont à l’œuvre partout autour ! Coups de sifflet, chaines, martinets, fouets, hurlements… nous avons atterris dans un film d’horreur pour un instant.

Un slovénien m’a dit que l’Etat allait bientôt interdire cette pratique et je comprends pourquoi…

Dans la vidéo qui suit, vous m’entendrez parfois rigoler, mais en vrai c’était plutôt nerveux. En principe ils s’attaquent aux ados, mais comme je suis petite, qu’il faisait nuit et que les diablotins ont une vision réduite, j’ai été juste sauvée plusieurs fois par ma caméra et mon français qui s’échappait tout seul. Dans ce genre de situation l’impulsion est plutôt maternelle. « merde », « ho putain ! » « yooo la vaaache !!! » « comment il prend cher çui-là… » « on va s’faire fritter ! à genoux, à genoux ! » « c’est quoi l’trip ?! »

Les plus téméraires vont bien évidemment provoquer les diables qui se feront un malin plaisir à les rattraper dans leur fuite vers le cimetière et les fouetter quelques minutes à tour de rôle.

D’autres sont des têtes à claques et des « bad guy » connu du village, donc ils se feront corriger aussi au martinet, parfois même avec des chaînes. Et ceux-là font moins les fières et se cachent parce que ça rigole pas !

Si une grosse tête poilue se dirige vers toi en hurlant ou en sifflant, t’as intérêt à te mettre à genoux et à répéter en boucle « chui une gentille fille, chui une gentille fille… », et là le diable il a plus qu’à t’arracher ton nez qui a bien pris 1m dans les dernières 30 secondes. Ou bien tu avoues « bon d’accord j’ai fait des trucs pas bien, mais je vous en prie me fouetter pas, je recommencerai pas » et alors peut-être qu’il sera sympa avec toi et qu’il ne te fera que quelques traces bleues sur les cuisses.. en souvenir…

Et soudain un ange apparaît, puis un deuxième… tu te dis « ha ça y est c’est la fin du  »spectacle » (auquel j’ai sensiblement participé), les anges viennent chasser les démons, les gens vont rentrer chez eux » Mais non ! Les démons ils vont fouetter pendant quelques heures encore ! Les anges eux ils se promènent avec des larmes de paillettes et un sourire mesquin… ils ont une bourse avec eux et réclament de l’argent !!!

Alors tu te grouilles à aller chercher ton chocolat.. et vu que t’es une pauvre petite française, t’as vite envie de te barrer. Parce que j’ai bien réussi à trouver un gosse qui pleurait mais les autres ça les inquiète même pas, ils sont même aussi terrorisants que les diablotins quand ils me regardent, dédaigneux, avec leurs bouille naïve.

Et dire que chez nous les gamins ils pleurent juste à cause du Père Noël, j’ose même pas les imaginer ici !

http://www.dailymotion.com/video/xbg1lm

a voir aussi sur viméo ici.

Samedi soir. Je retrouve les mêmes diables en train de faire la fête au club, mêmes déguisements, mêmes sifflets, mêmes martinets, mais sans les grosses têtes poilues (c’est tout de même plus pratique pour boire). Les anges aussi ont fait leur apparition à Ostriga mais quand à elles, la frange de pute et le décolleté plongeant ont remplacé les grandes ailes blanches (c’est tout de même plus pratique pour danser). J’ai pas vu St Nicolas se bourrer la gueule, je crois qu’il était au club voisin..

..ou alors en train de travailler pour distribuer les cadeaux partout dans les maisons.

Je sais pas s’il passe par les cheminées lui aussi, mais en tous cas chez nous (même sans cheminée) il a déposé sa récompense !

Dimanche matin. Je retrouve un gros panier sur la table de la cuisine, avec les chocolats, des clémentines, des gâteaux et chacun un dvd et puis aussi pleins de petites autres choses qui ont leur signification propre (je vous dirais pas quelles sont ces choses, c’est trop long à expliquer et sans intérêt pour vous)

Et sans déconner, je sais vraiment pas comment il a fait celui qui s’est pris pour l’Saint Nicolas paske quand je suis rentrée à 4h du mat c’était pas là, et à 10h30 ce matin*… paf ! J’ai demandé aux colocs: personne n’a rien vu, rien entendu. (vous croyez que le StNico il a les clés de tous les apparts ?!)

Génial, j’aurais envie de dire… « c’est Noël ! » ;)

file0183.jpgfile0184.jpgfile0186.jpg

Et il neige.

*Je me suis recouché après la découverte du panier, vous pensez vraiment que je me suis réveillée tranquille à 10h30 un dimanche matin ?! Ce sont les témoins de Jéhovah qui m’ont réveillée en sonnant à la porte… (putain ! mais ils ont les clés de l’immeuble eux aussi ?!)


Laisser un commentaire

London State Of Mind |
C'est parti pour Tahiti !!! |
Mon séjour à Plzen et mes v... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jeremydrevet
| Pornic2010
| mon voyage au Japon